Comme pour le soucis des villageois de Dhye de ne pas envisager de déplacer leur village avant que les activités économiques soient effectives ( plantations fruitières)sur le nouvel emplacement, le projet d'y reconstruire le village  ne pourrait pas être réalisé sans que l’eau domestique ( potable ) et son recyclage y soient opérationnel.

 

 

 

 

le village sera construit sur la terrasse de droite,

 en bas, juste au dessus des plantations.

Des le début du projet, nous avons donc étudié les différentes possibilités d’accéder à l’eau et de la rendre potable pour le village.Nous avons été grandement aidé dans cette approche par l’étude remarquable qu’à réalisé l’association Kam for Sud à ce sujet.

Pour tenir compte des impératifs économiques et de maintenance du dispositif, en accord avec le comité de village, nous avons opté pour le captage de l’eau de la rivière , son traitement par filtration puis son pompage vers le village sur la terrasse du haut ou elle sera distribuée à chaque habitation avant d’être récupérée puis recyclée.

Profitant de l’expertise de l’association Électriciens sans frontières qui intervient régulièrement au Népal, et particulièrement avec le soutien de Didier Issen, nous avons établis des contacts avec monsieur Uttar Rai et l’entreprise Népalaise SD Peltric set & micro hydro project . Avec lesquels nous avons défini le projet.

Après acceptation du devis, nous avons engagé les travaux de préparation du canal puis l’aménagement du captage par la pose de gabions.

Ces travaux en cours seront suivi par la construction de la centrale hydro électrique après quoi, le programme suivra son cours à mesure du soutien de ses financeurs.

 

                                               Pour voir les différents schémas du projet "Eau domestique", cliquez dessus.